• On évite de tripoter ses points noirs

Premier geste pour éviter les points noirs, on arrête de systématiquement tripoter ses imperfections, sous peine de les transformer en boutons d'acné et de les multiplier. Et bien évidemment, si on touche ses points noirs, on veille à bien se laver les mains auparavant !

 

  • On utilise (correctement) un tire-comédons

Cet outil peut paraître obsolète mais, bien utilisé, il s’avère très efficace ! C’est une mini-cuillère percée d’un trou, qu’on trouve facilement en pharmacie, qu’on presse sur le point noir. C’est cette pression qui permet de retirer le contenu du "bouchon". Le sébum accumulé vient alors se répandre dans la cuillère.

 

tirecomedonTire-comédon

  

  • On remplace les cosmétiques décapants par des nettoyants doux

Pour ne pas agresser sa peau, il est nécessaire de renouveler ses produits avec des cosmétiques doux.

Pour nettoyer, on préfère des gels ou laits bio sans savon, ni tensioactifs et on remplace les lotions toniques alcoolisées par des hydrolats (eaux florales) de lavande ou de romarin.

Quant aux gommages, on oublie les grains et on mise tout sur les peelings enzymatiques, sans grains, à base d’acide de fruits.

En règle générale, on privilégie les produits cosmétiques estampillés "non comédogène", dans lesquels la plupart des substances comédogènes sont interdites.

 

  • On se fait un "sauna facial"

Pour bien dilater les pores et faciliter l'extraction des points noires, le "sauna facial" est idéal.

 

sauna-facial-1024x1024Sauna facial

 

Le pas à pas pour un "sauna facial" : dans une casserole remplie de 2 litres d’eau, placer une poignée de menthe fraîche, porter à ébullition, puis réduire le feu et laisser mijoter environ 10 minutes. Verser l’eau chaude dans un saladier et ajouter quelques rondelles de citron. Répéter ces fumigations jusqu’à 2 fois par semaine. Se placer à une trentaine de centimètres au-dessus de la surface de l’eau et couvrir sa tête d’une serviette. On pourra ensuite retirer les points noirs, en enveloppant ses doigts dans des mouchoirs en papier. Désinfecter avec une solution antiseptique et tamponner les imperfections avec de l’huile végétale de noisette mélangée à de l’huile essentielle de tea tree ou arbre à thé, un arbre australien.

 

  • On se fabrique une friction maison à base d’huiles essentielles

Pour combattre les comédons au quotidien, on fait 2 à 3 fois par semaine une friction avec un soin maison.

 

  • Recette de friction aux huiles essentielles : 

Diluer 12 gouttes d’huiles essentielles dans 2 cuillères à soupe d’une huile végétale. Au choix, utiliser des huiles essentielles de tea tree ou arbre à thé (un arbre australien aux nombreuses vertus), de manuka, de bois de rose, de géranium rosat, de lavande, de santal blanc ou de pamplemousse. Les utiliser seules ou mélangées. Puis, faire une friction avec ce soin.

Peaux sensibles, attention : les huiles essentielles ne conviennent pas forcément à toutes les peaux. Dans le doute, procéder à un test dans le creux du bras pendant au moins 24 h.

 

  • On opte pour un masque anti-imperfections à l’argile blanche

Pour prévenir les points noirs, on peut aussi se concocter un masque un masque maison.

Recette de masque anti-points noirs bio : dans un petit ramequin, mélanger 1 cuillère à soupe d’argile blanche, imbibée d’eau de rose avec 1 cuillère à café de gel d’aloe vera, 2 gouttes d’huile essentielle de tea tree et 3 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse. Appliquer ce masque, le laisser poser environ 10 minutes, puis rincer à l’eau claire.

 

  • On "pimpe" sa crème de jour

On prend sa crème de jour préférée et on mélange une grosse goutte avec 2 gouttes d’huiles essentielles de romarin, directement dans la main. Puis, on masse ensuite sur la zone à points noirs.

On répète l'opération 1 à 2 fois par jour.

Attention, cette recette est à éviter pendant la grossesse à cause des huiles essentielles.

 

  • On fabrique une pâte anti-points noirs maison

Pour désincruster les pores, on fabrique une pâte maison.

Recette de pâte anti-points noirs maison : mélanger 1 blanc d’oeuf à de la farine. Touiller jusqu’à obtenir une pâte et appliquer sur les points noirs.

Quand la pâte a totalement durci, on rince à l'eau claire. 

 

  • On crée un patch anti-comédons

Peu ragoûtants mais très efficaces, les patchs sont redoutables pour les points noirs. Le mieux est d’en créer un soi-même.

Recette de patch anti-points noirs : verser dans un récipient 1 cuillère à soupe de lait et 1 cuillère à soupe de gélatine. Remiser et placer le mélange au micro-ondes pendant 10 secondes. Quand la préparation a refroidi, étaler le patch à l’aide d’un pinceau. Laisser poser 10 minutes et retirer délicatement. 

 

  • On pèle des oranges pour se faire un masque maison

L'orange est une alliée de choix contre les points noirs grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et anti-bactériennes.

Recette de masque maison à l'orange :  faire sécher des pelures d’orange pendant une journée et les hacher jusqu’à l’obtention d'une poudre fine. Ajouter de l’eau jusqu’à obtenir une pâte, puis appliquer le mélange sur les points noirs. Laisser sécher pendant 10 à 15 minutes avant de rincer.

 

  • On se jette sur les fruits et légumes !

Voici 2 recettes de grand-mère qui permettront de traiter des zones à points noirs facilement.

Recettes maison contre les points noirs : couper une pomme de terre non traitée en rondelles qu'on appliquera sur les points noirs en massant. Répéter cette opération 2 à 3 fois par jour pour éliminer l’excès de sébum. On peut aussi utiliser un citron coupé en deux, dont on prélèvera du jus à l’aide d’un coton-tige pour le tamponner sur ses points noirs. Faire ce geste 2 à 3 fois par jour pendant 1 semaine.

 

  • On estompe les cicatrices grâce à la tomate

Utilisées en masque, les rondelles de tomates peuvent aider à faire disparaître les points noirs. Mais, si on a déjà torturé ses comédons et qu’il est trop tard, on estompe les cicatrices en appliquant des rondelles de tomates sur les marques et on rince le tout avec un savon surgras.