Pour adopter la pensée positive au quotidien, il faut commencer par se constituer un environnement tout aussi positif en éloignant d’une part les énergies et les personnes négatives, mais aussi en insufflant dans cet environnement des doses d’anticipation et de recul. C’est ce que détaille Laurence Arpi, business coach spécialisée en développement personnel, dans son dernier ouvrage (”Vivre pour de vrai, tout ce que l’école ne vous a pas appris pour être heureux et réussir", Laurence Arpi. Ed. Eyrolles). A travers un parcours en 6 étapes, l’experte ès pensée positive, explique (entre autres) comment se constituer un environnement positif, qui permettra par ailleurs ensuite de “vivre pour de vrai”.

 

12 conseils inhérents à un environnement positif   
  • Conseil n° 1 : Pour attirer du positif, envoyer du positif 

C’est le principe du cercle vertueux : plus on rayonne, plus l'entourage le rend bien. Une personne remplie d'optimisme vis-à-vis de ses rêves, qui croit en elle-même, qui est sereine et joyeuse, est attirante tout simplement. On a envie d’être à son contact et de lui parler.  

  • Conseil n° 2 : Aller vers ceux qui ont réussi dans le domaine où on veut réussir

Comme pour le conseil n° 1, le cercle vertueux de la réussite nécessite d’aller vers des personnes qui ont connu le succès dans le domaine où soi-même aimerait réussir. Par contagion, le cerveau imite et absorbe les attitudes et les compétences de ceux qu'on fréquente le plus.

Ainsi, pour développer sa créativité, côtoyer des artistes et pour apprendre à être riche, aller vers ceux qui ont réussi financièrement : c'est que Laurence Arpi dit dans son livre, entre autres.  

  • Conseil n° 3 : Surmonter toute jalousie par l’imitation

Jalouser ceux qui ont réussi - voire les critiquer par dépit - n’aide pas à créer le succès. Les imiter est un bien meilleur choix. Une personne qui fascine révèle en réalité son propre potentiel et les prismes de son intelligence et de son talent. Au lieu de critiquer donc, apprendre de ses mentors !

  • Conseil n° 4 : Remplacer le reproche par la compréhension

Une fois surmontée la jalousie, il faut également arrêter les reproches. Or, on reproche généralement à l’autre le défaut qu’on ne veut pas voir chez soi. Le mieux est d’essayer de se mettre à la place de l’autre pour tenter de le comprendre.

  • Conseil n° 5 : Accepter de faire le tri dans ses relations

Avec le temps va tout s’en va, même les relations amicales qu'on a. Pour poursuivre cette création d’un environnement positif, il faut apprendre à “laisser partir” ses anciennes relations (sans pour autant s’enfermer dans le mutisme). Si on conserve trop d'anciennes relations, on n’aura plus de place pour accueillir celles qui nous correspondent aujourd’hui et qui sont en phase avec ses projets de changement.  

  • Conseil n° 6 : Etre ouvert(e) à la rencontre 

Suite logique après avoir appris à laisser partir d’anciennes relations, c’est d’apprendre à s’ouvrir à d’autres rencontres. Rencontrer des nouvelles personnes est le signe qu'on est en évolution et de même qu’il est important de savoir laisser partir les anciennes, il est important de savoir accueillir les nouvelles.

  • Conseil n° 7 : S'entourer de personnes bonnes … pour soi

Autre clé pour se constituer un environnement propice et positif est de s’octroyer le droit de choisir son entourage. Une bonne personne pour soi est une personne qui nous dynamise. On sent que le courant passe, elle nous comprend, le dialogue est fluide, les rires sont faciles … ou alors elle nous inspire et nous remplit d’enthousiasme pour avancer.  

  • Conseil n° 8 : Etre clair(e) sur ce qu'on veut

Poser des limites avant qu’elles ne soient dépassées évite de nombreux conflits et malentendus pour se créer un environnement positif. Il est en effet important de connaître ses propres limites pour ne jamais subir les actions des autres.

  • Conseil n° 9 : Etre reconnaissant(e) 

Exprimer ses sentiments et sa reconnaissance à son entourage est un moyen de véhiculer de la positivité autour de soi. Pour s'aider, on peut se dresser chaque soir la liste des personnes pour qui on éprouve de la reconnaissance pour ce qu’elles nous ont apporté dans la journée.

  • Conseil n° 10 : Filtrer les (mauvaises) nouvelles

Autre moyen de s'entourer d’un environnement positif ? Filtrer les médias et leurs pushs remplis (parfois) de mauvaises nouvelles, sans pour autant se couper du monde. L’idéal est d’arriver à un équilibre.  

  • Conseil n° 11 : Choisir les meilleurs lieux de vie 

En parallèle de l’assainissement de son entourage, il faut également privilégier des lieux de vie où on se sent bien. Choisir des lieux de vie, de promenades, de voyages qui vibrent les sensations positives de sa vie idéale, et fuir les autres.   

  • Conseil n° 12 : Etre toujours prêt(e) pour l’action 

Douzième et dernier point pour se créer un environnement positif et illuminer sa vie ? Se sentir prêt(e) : prêt à se lancer, prêt à de nouveaux projets et prêt à sortir de sa zone de confort. Le chemin vers le succès est souvent dépaysant et stimulant.