annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
DEFIS COUV.jpg

Ces défis qui ont changé ma vie !

 

Pour cette rentrée, sur la Communauté on partage et on se soutient autour du thème #MoienMieux. Après les conseils de nos Expertes, notamment sur le maquillage et 10 astuces pour être une meilleure version de vous-même, aujourd’hui nous partageons avec vous les témoignages de femmes qui ont su se dépasser pour mieux se retrouver.

 

 

@Mamie_Kakou, Ambassadrice de la Communauté nous raconte son combat contre le tabac et partage son expérience pour aider les fumeurs à arrêter.

 

« Fumeuse pendant 24 ans, il m'a fallu arrêter lorsque j'ai été hospitalisée en 2007 pour une pleurésie et que suite à une ponction du liquide pleural j'ai eu un décollement du poumon (pneumothorax) qui m'a obligée à rester allongée 10 jours et ne surtout pas fumer (de toute façon impossible puisqu'allongée sur lit d'hôpital). Ensuite il fallait que je ne fume pas du tout pendant au minimum 1 mois. C’est finalement grâce à cette abstinence forcée et contrairement à ce que je pensais, je n'ai plus jamais fumé ! Petit à petit l'odeur du tabac a commencé à m'indisposer, puis inhaler la fumée des autres a commencé à me faire tousser. Aujourd'hui je suis devenue complètement "allergique" au tabac qui me donne des maux de tête, me fait tousser immédiatement et je ne parle pas du tabac froid.

De mon expérience et à mon avis, pour arrêter définitivement et durablement le meilleur moyen est l'arrêt brutal et la résistance à l'envie, parce qu'évidemment au début j'ai ressenti le manque et l'envie. Mais je me disais à chaque fois qu'il serait dommage de ne pas résister et ainsi réussir ce que j'avais échoué 6 fois auparavant lorsque je m'arrêtais en diminuant. Et bingo ! J'ai réussi. Après 2-3 mois je n'avais plus de manque, ni d'envie et l'indisposition et le dégoût commençaient.


Mes petits trucs pour résister au début : boire un grand verre d'eau lorsque l'envie de fumer survient, dévier l'attention ailleurs et s'occuper physiquement aussi car le geste fait partie intégrante de la dépendance tabagique.
Pour moi le résultat est très bénéfique autant pour ma santé que financièrement et pour mon cadre de vie. Quel plaisir de ne plus voir les rideaux et les murs qui jaunissent, de ne plus se lever le matin dans les odeur fétides de tabac froid, de ne plus avoir la voix rauque et de ne plus tousser le matin au réveil, d'avoir retrouvé le goût des aliments et les odeurs des choses... tant et tant de bienfaits ! J’encourage tous les fumeurs qui veulent arrêter à réussir. »

 

 

@Marie-T, membre fidèle de la Communauté parle de sa pratique du yoga, exercice bien-être qui aide à son épanouissement.

 

« Pour ma croissance personnelle, le yoga postural et la méditation m'apporte un sacré avantage : l'attention qu'ils me demandent permet de stopper "les élucubrations du mental" et d'être le plus possible concentrée et présente à la pratique.

En ce qui me concerne, vivre dans le moment présent est essentiel et bénéfique - sans ruminer les événements passés ou se projeter dans les situations futures. Pour cela, revenir inlassablement à la respiration dans la méditation et également dans les postures de yoga, vide la tête et ouvre au souffle de vie.

Ainsi, j'ai remarqué que ces pratiques quotidiennes modifient sensiblement mes réactions face à certaines situations : je me laisse moins emporter par mes émotions, ce qui me permet d'être moins dans la réaction, plus dans l'action réfléchie. Ces pratiques font partie d'un processus où pour vraiment rencontrer les autres, je pars à la recherche de moi-même ; parce que chercher le bien-être juste pour soi n'a aucun intérêt. Je garde toujours en tête ce mantra : seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin ! »

 IMAGE SOURIRE.jpg

 

 

 

 

@Margaux dévoile le défi qui l’a aidé à surmonter sa peur de parler en public.

 

« A l’école petite j’avais des facilités à apprendre par cœur les poésies, mais à l’heure de les réciter devant la classe, je perdais mes mots et le trac me gagnait. Avec les études ce trac ne s’est pas amélioré et j’étais paniqué à l’idée de présenter mon travail devant la classe.

 

L’envie de changer et de surpasser cette peur m’a amené à m’inscrire à un cours de théâtre amateur à l’Université. Aucun souci pour connaître mon texte, mais j’étais toujours hésitante à le réciter même devant les autres comédiens en petit comité. J’ai dû travailler sur ma respiration pour éviter que mon débit de paroles ne s’emballe. Se concentrer sur l’air et écouter ce que je dis, c’était la première étape.

 

Une fois que j’ai réussi à contrôler mon souffle et la fluidité des mots, il fallait encore travailler sur le jeu d’acteur… J’y suis resté 3 ans et j’ai donné 3 spectacles. Mes rôles ont grossi au fur et à mesure que je gérais mon stress (bon, les Césars ce n’est pas pour tout de suite !). J’ai pris du plaisir et une certaine fierté à voir que j’en étais capable.

 

Aujourd’hui je ne suis pas amené à faire des discours présidentiels devant le pays entier (l’idée reste flippante tout de même). Mais j’arrive à mieux gérer mon trac avant une présentation lors d’une réunion. La gestion du stress par le souffle me permet de parler plus doucement, je garder la maitrise de soi. Enfin, le dernier ingrédient que j’ai découvert récemment : lorsque je souris pendant une prise de parole en public, ça me met en confiance et ça m‘aide à me sentir mieux ! »

 

 

@AlexandraG raconte son challenge « miracle morning » qui lui a permis d’aimer le matin.

 

« Je suis de nature curieuse et intriguée par les livres dédiés au développement personnel. La critique dythyrambique et le sujet du livre « Miracle Morning » (Hal Elrod) ont aiguisés ma curiosité à sa sortie. Et oui, pourquoi autant d’excitation autour d’un livre qui nous demande simplement de nous lever plus tôt ?

L’auteur nous explique que si nous avons un rêve, une ambition ou souhaitons pratiquer une activité de manière régulière, il faut l’ancrer dans ses habitudes, et y accorder du temps. Le meilleur timing étant (sans surprise) le matin !

Ainsi, pour être une meilleure version de soi-même, il faut améliorer son niveau de développement personnel en s’y consacrant quotidiennement.

 

J’ai pris pas mal de notes en lisant le lire et ai gardé en tête cette phrase que je trouve très juste : « On dit que la première heure est le gouvernail de la journée » (Steve Pavlina). C’est donc très motivée que j’ai commencé la méthode miracle morning. L’idée est de débuter par un challenge de 30 jours. Si l’objectif est atteint, on peut considérer que cette étape matinale est rentrée dans nos habitudes, et se lever (plus) tôt devient agréable et motivant.

 

L’idée est donc de se lever 1 heure plus tôt qu’à son habitude pour :

  • Prendre du temps pour soi
  • Pratiquer des activités qui vont accroitre votre potentiel

 

Ces activités sont au nombre de 6 :

Le silence : essayer de méditer afin de maitriser sa conscience et réduire son stress en respirant profondément.

Les affirmations : lire (écrire ou imaginer) des affirmations sur la personne que nous voulons devenir.

La visualisation : Imaginer ce que nous voulons devenir, se visualiser entrain de réaliser nos rêves.

Lecture : passer quelques minutes à lire un livre de développement personnel.

Ecrire : tenir un journal et y écrire chaque matin nos idées, projets et ce qui nous rend heureux !

Sport : consacrer quelques minutes pour faire de l’exercice (yoga ou running peu importe). Le tout étant d’énergiser son corps et de garder cette énergie tout au long de la journée.

 

 

Se lever plus tôt était un vrai défi car je ne suis pas du matin ! Enfin, c’est ce que je pensais jusqu’à ce que je me lance dans ce challenge. Je commence à ressentir les effets, même si je dois rester disciplinée !

Je vous conseille de lire ce livre, même si l’écriture donne l’impression d’un show à l’américaine, le fond est très intéressant et permet de faire un vrai travail sur soi. »

 

8 Commentaires
Beadu94
Vedette

Re: Ces défis qui ont changé ma vie !

Merci à toutes les intervenantes de ce beau post relatant des témoignages très intéressants.

Estelle
Etoile montante

Re: Ces défis qui ont changé ma vie !

Je suis une inconditionnelle de cet état d'esprit depuis très longtemps, c'était temps qu'en fin on prenne au sérieux, en France des conseils qui permettent d'être tellement mieux  ( ce qu'on appelle communément le développement personnel). C'est génial de partager cela car il ya tellement de personnes en souffrances !

 

marinbleu
Vedette

Re: Ces défis qui ont changé ma vie !

Merci à toutes pour ces témoignages intéressants. Je me retrouve totalement dans le témoignage de @Margaux et dans cette timidité de l'enfance qu'il a fallu combattre pendant des années. Je suis passée par toutes les étapes que tu évoques et je n'oublie pas mes premières prises de paroles en public devant un aréopage de directeurs et de chefs de service et de la fébrilité qui m'envahissait dès la veille de mes interventions ! J'entendais ma voix trembler un peu et je sentais un peu de feu sur mes joues, imaginant des jugements négatifs ! 

Plus tard, j'y pris beaucoup de plaisir à parler en public, sans émotion négative, sans stress... 

Community Manager

Re: Ces défis qui ont changé ma vie !

@marinbleu

C'est toujours bon d'entendre ce genre de témoignages, c'est rassurant, on se sent moins seule et capable finalement d'y arriver comme tout le monde

 

marinbleu
Vedette

Re: Ces défis qui ont changé ma vie !

Oui, bien entendu @AlexandraG, nous sommes nombreuses à rencontrer ou à avoir rencontré ce problème et c'est tout à notre honneur d'avoir progressé au fil des années. j'ai toujours préféré les personnes qui ont des choses intéressantes à dire mais des difficultés pour les exprimer à celles qui parlent beaucoup, à tort et à travers, et qui disent des inepties !!

Marie-T
Etoile montante

Re: Ces défis qui ont changé ma vie !

Merci pour cet article et pour les autres témoignages touchants et instructifs !  J'espère que le partage de mon expérience sera inspirant pour d'autres femmes.  

 

johela
Etoile montante

Re: Ces défis qui ont changé ma vie !

Merci à toutes pour les témoignages. 

Comme je dis souvent la vie est un chemin avec des côtes à monter, il suffit parfois de se poser et de réfléchir avant d'y arriver. Parfois on prend plus de temps mais on y arrive car les défis sont là comme le sel de la vie.

Croire en soi, puiser dans l'amitié des autres, l'amour de sa famille, regarder un coucher de soleil, puiser en soi... et réussir.

Et si on y arrive pas du 1er coup on recommence car la vie c'est bien ça, non?

Les défis j'adore

Ne serait-ce qu'arriver à faire sourire un collègue "grognon", lancer un compliment gentil à une collègue qui ne va visiblement pas bien (petite déprime), réussir à débloquer un dossier compliqué, écouter quelqu'un qui a envie de parler mais que personne n'écoute, conseiller et constater que c'était le bon conseil au bon moment ... 

J'aime beaucoup la citation citée par @AlexandraG

Bon la vie n'a pas que des côtes et heureusement, parfois il y a de petites montées (lol) et des petits moments de détente (un soin des LPR par exemple).

Bon chemin à toutes, profiter bien de chaque instant 

 

modange
Révélation

Re: Ces défis qui ont changé ma vie !

Bravo pour tout ces partages pour moi le défi qui a changé ma vie c'est quand après une rupture amoureuse j'ai perdu pas mal de poids et j'ai décider de changer et de me reprendre en main, changement de look, d'hygiène de vie, de vie tout court, je profite et apprécie les bons moments, je me plait et ça c'est important avant j'avais du mal avec mon image, je suis positive, je fais du sport, j'essaye de manger équilibré, je suis heureuse la vie est belle!!!