annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
Encart déverrouiller complexes.jpg

Astuces bien-être : yoga, méditation, détox

 

SPORT, MEDITATION ET DÉTOX POUR ÊTRE BIEN DANS SA TÊTE ET DANS SON CORPS

 

Ce formidable mouvement « Body Positive » dont nous vous avons parlé tout au long du mois de Juillet continue d’infuser ses ondes « Feel Good » sur la Communauté. Après vous avoir conseillé de « lâcher prise » et d’arrêter de tout vouloir contrôler dans votre vie (nous le savons toutes cela est impossible), présenté la délicieuse Stéphanie Zwicky, véritable incarnation de cette philosophie, voici quelques conseils pour déverrouiller vos complexes et aller plus loin dans la philosophie de l’acceptation de soi.

 

« Aimez votre corps, votre peau, votre âge et restez toujours positive »

 

Faites du sport !

 

On ne le répétera jamais assez mais la pratique d’un sport est un formidable outil de dépassement de soi. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte mais une activité sportive est un véritable booster de confiance en soi, un très bon exercice pour le mental qui souvent réconcilie le corps et l’esprit.

Chaque personne est différente et l’épanouissement dans une activité sportive varie d’une personne à une autre. Cela peut être de la danse, du running, un sport de combat, du yoga, des claquettes ou de grandes ballades à vélo pour se reconnecter avec la nature !

Ci-dessous la salutation au soleil, grand classique de yoga.

 

salutation-du-soleil3.jpgcrédit Pinterest

 

Le tout est d'être à l'écoute de soi-même. Faire du sport ne sera jamais bénéfique si vous ne prenez aucun plaisir. Il faut simplement choisir l'activité qui vous correspond. 

Sachez que la danse permet souvent de se réconcilier avec son image.

 

Travailler son mental

 

Pensez à bien chasser vos idées négatives tous les matins.

Si vous êtes bien dans votre tête, vous serez bien dans votre corps.

Il paraît que la méditation est un très bon de point de départ pour aussi lâcher prise. Si le sujet vous intéresse, nous pourrons le développer avec des spécialistes de cette discipline dont j’admire la patience !

 

Prendre soin de son corps

 

Nous ne parlons pas de mincir mais de prendre soin de son corps et de sa santé : c’est à dire manger sain !

@Sixtyne, il y a quelques mois nous avait fait partager ses recettes crudivores et sa philosophie de vie très saine.

 

Passez en mode détox de temps en temps, cela fait un bien fou !

Ci-après la recette d’une eau détox pour combattre les toxines :

 

60g de myrtilles, 2 oranges, de l’eau et des glaçons.

 

 

eau detox.jpegcrédit wecook

La détox passe aussi par l’esprit : soyez attentive à vos besoins et arrêtez de vouloir vous contrôler. Cela vous permettra d’harmoniser corps et esprit.

On mange quand on a faim, on dort quand on a sommeil, en bref, lâchez du lest : vous vous sentirez mieux dans votre tête et par conséquent dans votre corps

#bodypositive !

 

 

29 Commentaires
Beadu94
Superstar

Re: Astuces bien-être : yoga, méditation, détox

LE STRETCHING, LA DISCIPLINE POUR S'ASSOUPLIR EN DOUCEUR 

bienfaits-stretching

  

"Stretching" peut se traduire simplement par "étirement". Longtemps cantonné à la préparation physique des sportifs, le stretching est aujourd’hui considéré comme une activité sportive à part entière. Les raisons d’une telle popularité ? Ses nombreux bienfaits sur le corps et l’esprit.

Le stretching est une discipline douce, qui consiste à tendre nos membres, puis à contracter et relâcher ses muscles de manière lente et maîtrisée, sur le même principe que les étirements.

Indispensable pour assouplir les muscles, améliorer sa posture et évacuer le stress, le stretching renferme de nombreux bienfaits et peut se pratiquer tous les jours, même si l'on ne pratique aucune activité sportive.

 

Stretching : des bienfaits sur le corps et l'esprit 

Les exercices de stretching permettent d'augmenter la souplesse générale du corps en assouplissant et en renforçant l’élasticité des tendons et des muscles.

Il permet également d'avoir une silhouette affinée et plus harmonieuse puisqu'il allonge légèrement les muscles. 

Autre bienfait du stretching : il entretient et préserve la jeunesse des articulations en favorisant la lubrification articulaire. Le stretching permet ainsi de ralentir l’évolution de certaines maladies dégénératives du cartilage articulaire, comme l’arthrose. Le stretching aide aussi à prévenir les douleurs musculaires chroniques et à développer les capacités respiratoires : la respiration tient en effet une place de premier ordre durant les exercices.

Enfin, les exercices de stretching peuvent améliorer la qualité de la circulation sanguine et à réduire l’hypertension artérielle.

Si le stretching est surtout réputé pour ses bienfaits sur l’organisme, il a aussi des vertus relaxantes et apaisantes non négligeables. Une séance de stretching est ainsi très indiquée pour évacuer en douceur son stress et son anxiété

Le stretching a également des bienfaits insoupçonnés sur les capacités de concentration puisque les exercices demandent beaucoup d’attention pour être pratiqués correctement. Pour optimiser les bienfaits d'une séance, il faut en effet parvenir à respirer au bon rythme, à adopter et à maintenir la bonne posture et à ressentir le travail musculaire. À force de pratique, les capacités de concentration s’en trouvent grandies, même dans la vie quotidienne. 

 

Quand faire une séance de stretching ? 

Une séance de stretching doit toujours être effectuée avant et après une activité sportive. Cela est valable, quel que soit le sport pratiqué. Seule la nature des exercices de stretching peut varier d’un sport à l’autre, en fonction des muscles sollicités.  

Avant le sport, les divers étirements pratiqués préparent les muscles, les tendons, les ligaments et les articulations à soutenir l’effort physique qui va suivre. Le stretching permet ainsi de limiter les risques de blessures comme les claquages musculaires ou encore les tendinites.

Après le sport, le stretching est aussi très important, car il détend les muscles et leur redonne leur longueur naturelle (celle qu'ils avaient avant l'effort). De quoi permettre à l’organisme de récupérer plus vite et d'avoir moins de courbatures.

Enfin, le stretching peut être pratiqué comme une discipline à part entière, sans activité sportive complémentaire.

Beadu94
Superstar

Re: Astuces bien-être : yoga, méditation, détox

Parmi toutes les postures de yoga qui existent, ces 5 poses devraient aider à retrouver un ventre plat. À répéter tous les jours pour des résultats efficaces.

 

1/La posture du cobra pour un ventre plat (Bhujang asana)
 
posture-cobra-yoga-ventre-plat

 

Cette posture permet de renforcer les muscles abdominaux et de lutter contre l'excès de graisse sur le ventre.

En étirant également la colonne vertébrale, la posture du cobra assouplit et renforce la colonne vertébrale. Le dos, l'abdomen, mais aussi tout le corps sont renforcés.

En pratique : débuter allongée sur son tapis, sur le ventre. Les jambes sont tendues. Paumes de main sur le sol, en-dessous des épaules, venir pousser sur ses bras en soufflant, afin de lever la poitrine et la tête.

Se pencher le plus possible vers l'arrière, en conservant les orteils au sol. Bien respirer et essayer de tenir la position pendant 30 secondes.

Répéter 5 fois la posture du cobra, en relâchant au sol une quinzaine de secondes.

 

2/La planche pour un ventre plat (Kumbhakasana)
 
yoga-posture-planche

 

Bien connue des salles de fitness, la planche est la position de yoga la plus simple à comprendre et la plus classique (très efficace pour réduire le ventre). On renforcera également ses bras, ses épaules, ses fessiers et ses cuisses.

En pratique : réaliser une planche en se plaçant sur les paumes des mains et non sur les coudes comme c'est souvent le cas, et sur ses pieds.

Veiller à ne pas creuser le dos, tout son corps des épaules aux pieds doit être aligné. Tenir environ 30 secondes, relâcher un peu et recommencer 4 à 5 fois.

 

3/La posture du bateau pour un ventre plat (Naukasana)
 
yoga-posture-bateau

 

Difficile à tenir, cette posture permet de lutter contre le stockage de la graisse autour de la taille. Elle est bénéfique pour l'estomac et renforce au passage le dos, et les cuisses.

En pratique : démarrer assise le dos droit, puis pencher légèrement le corps vers l'arrière, tout en gainant ses abdominaux et en gardant le dos bien droit. Soulever d'abord un genou, expirer, puis soulever le 2ème. Les bras doivent être tendus sur le côté de ses jambes.

Tenir la position une trentaine de secondes. Relâcher 15 secondes et recommencer 5 fois.

Pour corser la pose de yoga, on peut tendre ses bras et ses jambes vers le haut.

 

4/La posture de l'arc pour un ventre plat (Dhanurasana)
 
yoga-posture-arc

 

Elle est très efficace pour le renforcement abdominal. Pour un meilleur résultat, on peut, une fois placée, se balancer légèrement, d'avant en arrière, tout en soufflant et en maintenant la position.

Ce balancement permet un massage complet de l'abdomen et améliore le transit, tout en étirant son dos et son corps.

En pratique : débuter l'exercice allongée sur le ventre, jambes tendues et bras le long du corps. Plier les genoux et attraper ses chevilles. Tenir la position. Inspirer et tenter de relever la tête en pliant son corps vers l'arrière. Respirer et tenir maintenant la position pendant une trentaine de secondes.

Ne pas relâcher d'un coup, et sur l'expiration, lâcher ses chevilles et ramener le buste vers le sol.

Faire une pause de 15 secondes et recommencer. 

 

5/La posture de libération des vents pour un ventre plat (Pavanamukthasana)
 
yoga-posture-liberation-des-vents

 

Multi-vertus, cette posture de yoga masse le côlon et améliore le métabolisme en réduisant le taux d'acide dans l'estomac.

Plus de constipation ou de douleurs lombaires, les muscles de son abdomen, les cuisses et les hanches sont renforcées. En plus, cette posture détend.

En pratique : s'allonger sur le dos, jambes étendues et talons serrés. Les bras sont posés le long du corps. On peut effectuer l'exercice en ne relevant qu'un genou à la fois, ou bien les deux en même temps. Plier son genou et l'amener vers sa poitrine, tout en enserrant son genou avec ses bras.

Ses cuisses doivent légèrement appuyer sur son ventre. Souffler, en essayant de relever la tête pour venir toucher avec son menton, le genou. Tenir pendant 1 minute à 1minute 30.

Relâcher et répéter la posture 5 fois.

Beadu94
Superstar

Re: Astuces bien-être : yoga, méditation, détox

LA MÉDITATION ACEM, UNE MÉTHODE ANTI-STRESS VENUE DE NORVÈGE

mditation-acem

 

La méditation Acem est très prisée dans les pays scandinaves et on commence à la voir arriver en France. Voici ce qu'est cette méthode de relaxation norvégienne et de ses bienfaits.

Dans l’univers du zen et du bien-être, la méditation tient un rôle central. Au-delà de la relaxation qu'elle peut apporter, les bienfaits santé de cet art de faire silence en soi attirent chaque année de plus en plus d'adeptes.

Parmi les différents types de méditation, la méthode Acem se veut facile à apprendre et à pratiquer au quotidien pour calmer les nerfs. Elle trouve ses racines dans la méditation transcendantale, qui aspirent à une profonde relaxation, basée sur l’utilisation de mantras, c'est-à-dire des phrases ou des mots que l’on répète intérieurement en boucle.

Voici l’histoire de cette méditation scandinave, pas tout à fait comme les autres.

 

Acem ou la méditation à la norvégienne

La méthode Acem vient tout droit de Norvège. Inventée et développée depuis 1966 par le Professeur de médecine comportementale Are Holen, elle est désormais très répandue dans les pays scandinaves.

Avec Acem, la méditation est totalement hermétique à toute forme de spiritualité ou de pratique religieuse. La finalité ici n’est donc pas la recherche du culte, mais simplement une meilleure appréhension du quotidien, de sa relation aux autres et de la vie en général.

Il s’agit d’une approche non-directive, ce qui signifie que les instructeurs, peu importe leur grade, n’interviennent pas outre mesure dans la méditation des pratiquants. Ce qui prodigue à ces derniers une plus grande autonomie et donc la possibilité de pratiquer rapidement seul chez soi. C'est là toute la grande différence face aux autres formes de méditation : le pratiquant est libre, sa méditation n'étant pas "dirigée".

 

Le rôle central du "son"

Pour atteindre l’état méditatif recherché, les adeptes de la méthode Acem utilisent un son. Le "son" doit être court (3 ou 4 syllabes maximum) et ne doit jamais être prononcé, ni dans le cadre de la méditation, ni en dehors. Il est intérieur et doit être répété tout au long de la séance en évitant au maximum les vocalisations (soit le fait de chuchoter ou d’émettre une vibration sonore sans prononciation franche).

Le son ne doit pas être un mot, car il ne doit pas provoquer une représentation ou le transfert mental de quelque chose d’existant.

Ce "son" est donc le pilier même d’une bonne méditation Acem. Un apprenti ne peut pas le choisir lui-même, c’est à un initiateur de lui en donner un lors d'un cours d'introduction en groupe. Dans le monde, on compte une vingtaine d’initiateurs, et c’est à cette poignée d’experts qu’incombe la tâche de transmettre un son commun à un groupe de personnes, puis un son personnel au bout d’un an de pratique régulière.

 

Les bienfaits de cette méthode

Parmi les nombreuses vertus de la méditation Acem, il est observé notamment une diminution du taux de cortisol et de l'adrénaline, ainsi qu'une baisse de la presse sanguine. Conséquences : une diminution du pic de stress en cas de situation d’énervement, donc une meilleure résilience face à des événements anxiogènes.

On constate aussi une amélioration de sa propre sensibilité introspective, de son empathie ainsi que de sa perception de soi-même. En découlent un meilleur sommeil ainsi qu’une gestion plus juste de ses émotions.

Pour ressentir ces bienfaits, il est recommandé de faire 30 minutes de méditation 2 fois par jour ou 1 fois 45 minutes. C’est une bonne façon de commencer la journée, ou de débuter la soirée.

Enfin, la méthode Acem est évolutive. Les recommandations d’hier ne sont pas celles de demain ; le but étant de perfectionner sa pratique selon son évolution.

 

Comment pratiquer ?

Pour favoriser une attitude mentale libre, on est libre de se tenir de manière décontractée. Les pieds doivent être à plat et les mains sur les cuisses de préférence. Il faut obligatoirement avoir les yeux fermés.

Il est conseillé aux débutants de pratiquer dans un environnement favorable à la concentration et à la relaxation, avec peu de lumière et sans bruit. Même si une personne aguerrie peut tout-à-fait, avec de l’entrainement, réussir à méditer dans le métro.

La répétition mentale du son ne doit pas être une source d’effort. Si ce dernier se déforme au fil de la séance, ce n’est pas un problème. Avec Acem, le son est un moyen et non un objectif, c’est pourquoi toute notre concentration ne doit pas être dessus. Notre esprit peut s’évader et se poser sur d’autres pensées.

Acem est une pratique fondée sur la pédagogie et l’échange. A la fin de chaque séance de groupe ou pendant une retraite méditative, les participants peuvent échanger sur leurs ressentis. Cela permet de travailler sur soi-même et de mieux se comprendre pour atteindre une gestion plus précise de ses émotions.

 

Une technique qui s'implante doucement en France

Si Acem fait beaucoup d’adeptes dans de nombreux pays, cette méditation n’a pas encore tout-à-fait terminé son implantation en France. Plusieurs facteurs expliquent la timidité de cette expansion, notamment la situation des différents précepteurs.

Premièrement, tous les membres d’Acem, sans exception, sont bénévoles. Ensuite, ils sont peu nombreux, car la formation est longue et on ne peut plus exigeante. D'après les profs de cette méthode, on ne peut pas apprendre via un CD, une application mobile ou Youtube. C'est un gage de qualité au détriment de la quantité.

Acem compte 181 instructeurs qualifiés pour animer des cours d'introduction, 68 modérateurs, formés pour animer des cours d'approfondissement et 21 initiateurs, responsables des retraites des conseils et séminaires.

La plupart des initiateurs et instructeurs sont des médecins et des psychologues certifiés et en exercice.

Beadu94
Superstar

Re: Astuces bien-être : yoga, méditation, détox

10 ASTUCES ANTI-STRESS FACILES A ADOPTER AU QUOTIDIEN

 

765_360_woman-meditating-in-side-balance-yoga-position_1505129356Mantra zen

papier-%C3%A0-lettre-zen-2

 

Prises dans le rythme infernal des journées (bien remplies), on prend rarement le temps de souffler. Pourtant, face à l’angoisse ou la fatigue qui commence à monter, il existe de multiples moyens rapides et efficaces de se relaxer. Voici quelques conseils et astuces anti-stress pour mieux gérer ses émotions au quotidien. Aliments boosters d’énergie, exercices de respiration, postures de yoga….

 
1. RESPIRER 

Cela peut sembler banal, mais on a tendance à l’oublier, surtout en période de stress. Inspirer en profondeur par le nez, puis expirer tout l’air par la bouche. Recommencer au moins 3 fois. Cela va détendre le corps et l’esprit en quelques secondes. Quand son expiration est un petit peu plus longue que l’inhalation, un signal est envoyé au cerveau pour augmenter le système nerveux para-sympathique et diminuer le système sympathique, responsable de l’augmentation du rythme cardiaque et de l’envoi des hormones de stress comme le cortisol. Quand le système para-sympathique est activé, le cœur et la respiration sont ralentis, la pression artérielle diminue et installe tout le corps dans un état de calme. 

 
2. MÉDITER

yoga-posture-SukhasanaPosture de yoga Sukhasana

Commencer par des exercices de respiration (pranayama). S'asseoir simplement les jambes croisées avec le dos droit et respirer calmement et profondément pendant quelques minutes. Nommé sukhasana en yoga, cet exercice est idéal pour commencer sa pratique.

Puis, prendre de grandes inspirations par le nez (la bouche reste fermée durant tout l'exercice), retenir son souffle et expirer lentement. Si on est raide du dos, s'asseoir contre un mur pour n'avoir aucune tension. Recommencer plusieurs fois et y mettre une intention, celle de vider sa tête des pensées négatives. Continuer jusqu'à se sentir calme et légère. Garder les yeux fermés et méditer sur ses sensations intérieures. 

 

3. S'HYDRATER 

Le corps, constitué d’eau à 60%, en a besoin pour éliminer les toxines, oxygéner les cellules, aider la digestion et donner de l’énergie. Mais, s’hydrater ne se réduit pas à transporter une bouteille d’eau toute la journée ! Consommer des fruits et légumes riches en eau, en vitamines et en minéraux. Si on trouve difficile d’avaler des litres d’eau (filtrée), boire un green smoothie, un jus de légumes, de l’eau de coco, de l’eau infusée avec des herbes fraîches ou du concombre, une soupe, un bouillon ou une boisson détox quotidienne (un citron pressé dans de l’eau chaude).
On peut également tester cette recette de green smoothie spécial "sans stress" : dans un Vitamix, mélanger 200 ml d’eau de noix de coco, 1 cuillère à soupe de purée d’amandes (sans sucre), une pincée de vanille en poudre, une pincée de cannelle en poudre, une pincée de gingembre frais ou en poudre, ½  concombre, 50 g de fruits de saison au choix (myrtilles, figues, pommes…), une poignée de légumes verts au choix (épinards, romaine, salade…) ou alors ½ cuillère à café de poudre de spiruline et 1 banane ou ¼ d’avocat. En option : ½ cuillère à café de poudre de matcha (un thé japonais énergisant qui aide à la concentration et réveille le métabolisme). 

 

4. S'ÉTIRER

yoga-posture-UttanasanaPosture du yoga Uttanasana

Faire la posture de yoga uttanasana : se mettre debout, lever les bras et inspirer. Au moment de l’expiration, se pencher en avant tout en gardant les jambes bien tendues. Attraper l’arrière de ses chevilles ou mollets et plier ses coudes afin de ramener son buste le plus en avant possible. Rester ainsi en respirant par le nez et compter 5 temps. Un jour, le visage touchera ses genoux ! 

 

 
5. MANGER DES ALIMENTS ANTI-STRESS 

Il faut le savoir, notre ventre est notre deuxième cerveau. 90 % de la sérotonine, un neuro-transmetteur du cerveau responsable de la sensation de bien-être, se trouve dans l’intestin. Il faut donc faire attention à la manière dont le corps absorbe et assimile ce que l’on mange. Le matin, se lever quelques minutes plus tôt avant de s'asseoir pour prendre un petit-déjeuner (quitte à le manger au bureau). Privilégier les aliments riches en glucides lents, en fibres, en oméga 3, en protéines, en vitamines, plus particulièrement en vitamine D (son manque peut favoriser la dépression saisonnière) et en vitamine C (pour booster l’immunité et donner de l’énergie), sans oublier le magnésium, un extraordinaire minéral anti-stress.
On peut piocher dans ces aliments anti-stress : la banane (potassium), le quinoa (protéines), l’avocat (vitamine E), la patate douce (bêta-carotène), les amandes (magnésium), les noix de Brésil (sélénium), le tahini (calcium), le matcha (L-théanine), le chocolat (anti-oxydants), les graines de chia et de chanvre (oméga 3) et bien sûr les légumes verts de son choix (épinards, salade romaine, kale, herbes fraiches…). 

 

6. FAIRE LA POSTURE DU CHIEN TÊTE EN BAS

 

yoga-posture-chien-tete-en-bas-Adho-mukha-SvanasanaPosture du yoga "Chien tête en bas" Svanasana

En yoga, cette posture s'appelle Adho mukha svanasana (que l'on peut traduire par la posture du chien qui s'étire vers le sol). Fléchir ses genoux, poser ses mains au sol et marcher en arrière jusqu'à former une pyramide. Poser ses mains bien à plat et relâcher sa tête, le dos bien droit, hanches vers le ciel et talons vers le sol. Relâcher ainsi ses tensions le temps de 5 respirations. 

 

7. BOUGER 

Courir, marcher dans les couloirs du métro, faire une retraite de yoga ou en faire simplement 5 minutes chez soi, faire 20 répétitions de 100 push-up ou porter son enfant de 2 ans plusieurs fois par jour.… L’essentiel est de faire battre le cœur et d’étirer les muscles ! Cela aide à booster le moral, à combattre l’anxiété et la dépression, à favoriser le sommeil, à améliorer le bon fonctionnement du cœur et des poumons, à augmenter la souplesse, à maintenir l’équilibre, à tonifier le corps, à lutter contre la fatigue, à diminuer le risque de plusieurs maladies cardio-vasculaires, et bien sûr à se muscler ! Alors, courir, étirer, boxer, flâner, danser, sauter et surtout ne pas oublier de rire : c’est super pour les abdos ! 

 

8. FAIRE LA CHANDELLE

yoga-posture-chandelle-SarvangasanaPosture de la chandelle SarvangasanaPour Sarvangasana ou la posture de la chandelle, s'allonger sur le dos, ramener ses genoux vers soi, poser ses mains bien à plat sur les hanches et pousser en expirant pour ramener ses jambes droites vers le plafond. Soutenir le bas du dos. La nuque doit être bien à plat et le menton baissé. Rester ainsi le temps de quelques respirations pour activer la circulation sanguine et irriguer son cœur. Cela apaisera ses maux et donnera une sensation de bien-être. 

 

9. DORMIR 

Le sommeil ne devrait pas être un luxe, il est essentiel pour le bien-être ! Une bonne nuit de sommeil réduit l’anxiété et permet à son corps et à son cerveau d’être en forme pour attaquer tout ce qu’on a à faire dans la journée. Alors, bonne nuit ! 

 

10. LÂCHER PRISE

 
yoga-posture-BalasanaPosture de Balasana

Pour Balasana ou la posture de l'enfant, poser ses genoux au sol ainsi que sa tête devant soi. Bien étirer ses bras en avant et lâcher prise dans cette posture autant de temps qu'on le souhaite. C'est une excellente pose pour se laisser aller et être à l'écoute de ses émotions.

yoga-posture-ShavasanaPosture de Shavasana

On a bien mérité la posture Shavasana ou celle du corps mort qui est synonyme de lâcher-prise. S'allonger sur le dos, les jambes légèrement ouvertes, pieds dirigés vers l'extérieur, bras décollés du corps et paumes de mains tournées vers le ciel. Resserrer ses omoplates pour se faire des petits coussins douillets. Fermer les yeux et reprendre sa respiration du début. Inspirer en comptant jusqu’à 2. Retenir son souffle en comptant jusqu’à 2 et expirer lentement en comptant jusqu'à  4. Ressentir cette sensation de lourdeur envahir son corps et faire abstraction de tous ses sens.... On peut même s'endormir !

Derniers articles